Les Siths de Fondation

Les Siths de Fondation
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Sacre de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chasseur_G
Grand Maître de l'Ombre
Grand Maître de l'Ombre
avatar

Messages : 557
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : ça change tous les 15 jours

MessageSujet: Le Sacre de l'Empereur   Dim 11 Mai - 12:08

Le Sacre de l’Empereur
 
Quelques jours plus tôt, le Seigneur Noir avait reçu la délégation du Sénat de l’Imperium lui présentant le senatus consulte promulgué auparavant, qui proposait que l’unique Grand Maître vivant soit proclamé Empereur des Siths.
À la suite de la proclamation, il avait été demandé aux Siths sous la forme d’un plébiscite, d’accepter l’hérédité de la dignité impériale. Les résultats de ce plébiscite n’avaient guère laissé de place au doute, puisqu’il recueillit plus de 99,9% d’approbation. Les Siths appréciaient avant tout le pouvoir et la puissance et souhaitaient être dirigés par le meilleur dans ce domaine. Pour les plus retors, qui pouvaient envisager de tenir la fonction, l’hérédité n’engageait à rien, le Seigneur Noir n’avait aucune compagne.
Ces consultations et décrets de lois étaient l’apanage des légistes. Il fallait désormais que cette décision apparaisse aux yeux de tous. Une grande cérémonie permettrait d’édifier les foules et assurerait à jamais la gloire de l’Empereur.

La première question concernait le couronnement particulier de l'empereur. Il appartenait à l’ancienne Impératrice de placer cette couronne de ses propres mains ; mais le Seigneur Noir ne tenait pas vraiment à l'idée de la tenir de qui que ce fût. L’Empereur se couronnerait lui-même et l’ancienne Impératrice devrait uniquement donner son approbation, ou seulement sa malédiction, si jamais elle se réveillait.
Arrivé à la cathédrale Notre Dame des Siths, le Seigneur Noir demeura quelque temps à l'écart, cependant que la foule assemblée sous les arches bruissait de rumeurs.
- Vous croyez qu’Elle sera là ?
- Oui, on dit qu’Elle est revenue récemment. Mais Elle est très occupée.On dit qu'Elle lutte sans relâche contre les mutants. Nul doute qu’Elle sera au premier rang si Elle a obtenu la victoire.
Puis le Seigneur Noir fit son entrée et la cérémonie commença. Pour la première fois, des regards pouvaient se poser sur lui, qui n’apparaissait quasiment jamais en public. Il avait revêtu un grand manteau d’hermine, une simple couronne de lauriers ceignait sa tête au dessus du masque métallique qu’il portait pour la circonstance ; il ressemblait à une médaille antique.
Toute la foule rassemblée dans la cathédrale se leva pour l’accueillir. L’assemblée rassemblait toutes les représentations de la population Sith. Au premier rang, les vieilles familles nobles, parmi lesquelles on distinguait le Comte Clectus ou la Reine Thalestris. La splendeur des robes le disputait à l’éclat des tenues les plus chamarrées. Juste derrière venaient les Officiers et les Diplomates Siths, qui s’étaient distingués au service de l’Imperium contre ses nombreux ennemis. On reconnaissait parmi eux le célèbre Blackfredd, redouté dans tous les systèmes solaires de la galaxie. Il y avait également Elle, dont on savait la bravoure contre les mutants, mais dont le visage était impassible, puisque c'était un masque, qui lui servait à cacher ses passions trop violentes, haine et amour entremêlées. Plus loin, les simples citoyens, richement parés pour certains ou seulement endimanchés pour les plus modestes. Nombreux étaient ceux dans l’assemblée qui portaient également un masque, soit que l’atmosphère de la planète ne convienne pas parfaitement à leur constitution, soit qu’un souci d’anonymat les pousse à garder cette apparence. On restait tout de même dans une société Sith.
- Vé, qu’est-ce qu’il est beau, ne put s’empêcher de lâcher un des mendiants qui avait élu domicile à l’entrée de la cathédrale.
La mine réprobatrice des voisins qui s’étaient retournés lui fit comprendre qu’il devait se taire.

La cérémonie commença. L’ancienne Impératrice était absente, mais elle était représentée par un légat qui oeuvrait en son nom. Le légat bénit l'un après l'autre, et en récitant des versets et des oraisons appropriés à chaque objet, les deux couronnes de l'Empereur (on supposait qu’il les porterait en fonction des circonstances, selon un code que lui seul voyait à l’avance), mais aussi le sabre laser, le manteau de puissance et l’anneau de pouvoir, tandis que l’Empereur demeurait sur son trône.
Les bénédictions faites, L’Empereur vint au pied de l'autel. La tradition des ornements de l'Empereur, qui consistait à lui remettre solennellement chacun de ces objets symboliques, se fit dans l'ordre suivant : l'anneau de pouvoir, le sabre-laser, le manteau de puissance, la main d’injustice et le sceptre, à l’exception de la couronne. Le légat fit successivement une prière Sith sur chacun d'eux, et ici suspendit ses fonctions, car, la couronne étant placée sur l'autel, l’Empereur la prit de ses mains et la posa lui-même sur sa tête ; cette couronne était un diadème de feuilles de chêne et de laurier en or, des diamants l’ornaient et jetaient mille feux aux alentours, des motifs entrelacés formaient un Geai. L’oiseau moqueur était le symbole personnel du nouvel Empereur et serait désormais rappelé par son initiale sur tous les documents officiels.
Après avoir été sacré, l'Empereur monta sur l'estrade. Le légat le bénit en prononçant ces mots : "Sur ce trône de l'Imperium que vous affermisse et que, dans son royaume éternel, vous fasse régner avec lui, Dark Plagueis, seul à avoir été Grand Maître auparavant, qui vit et règne dans la Force et avec les midichloriens pour les siècles des siècles". Puis le légat proclama : "Vivat Imperator in aeternum", ce à quoi l'assistance répondit par des "Vive l'Empereur".
Puis l'Empereur, la main sur le Codex des Siths, prononça le serment.
« Je jure de travailler à l’expansion du territoire de l’Imperium ; de faire respecter les lois des Siths et d’assurer leur liberté d’extermination ; de respecter et de faire respecter la puissance et le pouvoir ; de lever l’impôt sur tout peuple soumis, et de faire tomber la mort sur tout séparatiste ; de maintenir l'institution du Cimetière Sith ; de gouverner dans la seule vue de l'intérêt et de la gloire des Siths et pour le malheur de leurs ennemis ; et enfin, de donner l'Ordre 666 lorsque les temps seront venus. »
Enfin, le héraut d'armes proclama majestueusement : "Le très glorieux et très auguste Geai, Empereur des Siths, est sacré et intronisé !".

Cela fait, l'Empereur prit alors sur l'autel la deuxième couronne.
- Qu’Elle s’avance, proclama-t-il.
A la surprise générale, Elle sortit des rangs et marcha vers l'autel.
Elle s'agenouilla d'une manière si élégante et si simple que chacun en fut impressionné. L’Empereur posa la couronne sur sa tête et déclama :
- Longue vie à la nouvelle Impératrice !


_________________
Chasseur_G
Fuck you and die !

Seigneur Noir des Siths
J'ai hâte de donner l'ordre 666 !

Grand juge des défis Sith
Comptable des morts
Inspecteur des assassins
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sacre de l'Empereur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tableau de l'Empereur que je préfère.
» Grande Croisade + Empereur ?
» Proclamation de Sa Majesté l'Empereur
» Leipzig de Vive l'Empereur passe en précommande
» Vive l'empereur (Gio Games)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Siths de Fondation :: Impérium SITH :: La Légende des Siths-
Sauter vers: