Les Siths de Fondation

Les Siths de Fondation
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clectus
Plénipotentiaire
Plénipotentiaire


Messages : 233
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   Mer 18 Juin - 16:57

Saison Un : chez Tipik

La vie de Pelleas Senter
(et sa mort bien sûr, sinon ce ne serait pas une histoire Sith)

Pelleas Senter était né du mauvais côte de la vie, celui on l'on n'a pas de chance et où l'on prend toujours les mauvais coups. Enfant, il avait attrapé toutes les maladies contagieuses : rubéole bleutée, scarlatine orangée, varicelle jaune, rougeolite, oreillons violets, c'était un miracle qu'il ait survécu dans les taudis insalubres de la banlieue galactique où il avait grandi. Il souffrait encore aujourd'hui de nombreuses séquelles cutanées.

Enfin, la vie parut lui sourire lorsqu'il atteignit l'âge adulte : il venait de trouver une embauche à la compagnie "Qui s'y frotte..." et c'était la chance unique d'échapper au chômage qui frappait les secteurs depuis la dernière crise Seldon. Evidemment, l'employeur ne payait pas de mine, mais quand on n'a rien, on ne crache pas dans la soupe. Ce patron semblait affecté d'un tic, puisqu'il se grattait sans cesse.
- C'est bien ma chance d'être tombé sur un gars pareil, pensa Pelleas, sans songer un instant que qui se ressemble s'assemble, et que son nouveau chef s'entourait d'anciens malades dans son genre.
Les missions se déroulèrent ensuite de manière morne : le patron lançait deux mots, et les employés se mettaient au travail, alignant quelques constructions, avant de partir voir ailleurs et de recommencer.

La seule fois où ils s'étaient amusés, c'était au dernier rassemblement annuel des muletiers tarkanisateurs. Pelleas avait passé la nuit à la Taverne du flacon violet et toute l'assemblée lui avait fait une ovation lorsqu'il avait trinqué et bu son flacon cul sec. Ensuite, chacun lui avait serré la main et lui avait souhaité bonne chance pour la suite.

Pelleas en avait gardé d'étranges marques violettes, au niveau du visage, qu'il avait déjà ravagé et patibulaire, ainsi que sur les membres supérieurs. Il y avait juste un petit truc gênant, depuis il était envahi de démangeaisons, mais qu'est-ce qu'il avait bien rigolé !

Tiens à propos de rigoler, si on allait dire bonjour aux voisins ? Ahahahah, que ce serait drôle de voir leur tête effrayées, plutôt que ce miroir déprimant qu'il regardait chaque matin !

Pelleas s'intéressa à une équipe de Padawans Siths qui s'occupait d'une campagne politique sur une planète de l'Empire : celle-ci avait été confiée à son patron, mais comme ce dernier n'y connaissait rien en économie et en politique, elle avait proclamé son indépendance et sa neutralité. Les Padawans reprenaient les choses en main, organisant les bureaux de vote, haranguant la foule et il ne faisait pas de doute que la population n'allait pas tarder à se prononcer pour l'Imperium et la Pax Sith, qui assure protection et prospérité.

Pelleas s'approcha des politiciens et se glissa dans la foule pour pouvoir leur serrer la main. A chacun, il dit :
- T'as le bonjour de Surya.
Une fois son forfait accompli, il s'éclipsa, s'esclaffant dans son astronef :
- Hohoho, la tête qu'ils vont faire ! On va recruter quelques muletiers de plus, je suis trop bon !

Sur la planète Empire, la campagne électorale battait son plein, sans grand doute sur l'issue du vote. Lorsque le peuple se fut prononcé, le commerce fut relancé et les Padawans Siths rentrèrent vers leur quartier général, à proximité de l'astroport. La leadeuse du groupe alluma l'holocom et rendit compte au Seigneur Sith dont elle dépendait :
- Comte, la planète est à nous.
- Parfait, tout se déroule conformément à ce qui est prévu.
- Il y a cependant un problème. Un muletier tarkanisateur sévit dans le secteur et infecte ceux qu'il rencontre.
- Ce problème réclame une solution rapide et expéditive.
- Il en sera fait selon votre volonté, mon Maître.

De l'autre côté du secteur, Pelleas Senter venait d'atterrir sur une autre planète de l'Imperium, réputée pour ses bars en ce samedi soir. Récompensé par son patron de l'Ordre de la Peste et de la Lèpre, il disposait de la nuit pour fêter sa réussite. Il allait pouvoir s'en donner à coeur joie. Il était tard lorsqu'il alla se coucher dans la nuit. Il avait tellement bu qu'il ne se souciait plus de son apparence galeuse et de sa santé déficiente, ayant tout noyé dans l'alcool.

Il était midi lorsqu'il se réveilla le lendemain, avec la gueule de bois ; un vilain bois attaqué par les champignons violets.
- Zut, faut que je me dépêche, le patron va faire la gueule si je libère pas la piaule et si on doit payer pour une deuxième nuit. Bon, où c'est que j'ai mis mes fringues ? Me souviens plus si elles sont dans la penderie. Allons voir... salut madame, qu'est-ce que vous faites là ? Me semble vous avoir déjà vue. C'est quoi cette lumière ? Hein, quoi, aaarghlllllllll...
Ce furent les derniers mots de Pelleas Senter, le gargouillis qui accompagna son dernier souffle après que le sabre laser fut entré dans sa poitrine.

La silhouette noire qui maniait cet instrument de mort l'éteignit avant d'en faire disparaître le manche dans un repli de sa cape, puis elle ressortit comme elle était entrée plus tôt, se glissant discrètement dans les étages et quittant les lieux sans se faire remarquer.

Arrivée à l'astroport, elle se contenta d'un rapport succinct avant de décoller. Toute l'histoire ne serait consignée dans les archives qu'à travers ses trois comptes-rendus.
Citation :
de Emy Amaril 14/06 à 17:26

Pelleas Senter m'a donné son bonjour sur Empire103520
Citation :
de Emy Amaril 14/06 à 18:54

Mon travail de propagande politique a porté ses fruits : Je suis extrèmement populaire dans la planète Empire103520 où vous m avez envoyé, ce qui m a permis de renverser le gouvernement sans problèmes. La planète Empire103520 est à nous !
Citation :
de Emy Amaril 15/06 à 12:20

Ma sale besogne est terminée. J ai froidement assassiné Pelleas Senter .

Pendant ce temps, la campagne politique avait continué sans elle et l'intégralité du secteur répondait désormais aux ordres de l'Imperium : la révolte et la neutralité n'étaient pas des options en secteur Sith.


_________________
Comte Clectus
Porte-parole SITH
Revenir en haut Aller en bas
Chasseur_L
Maraudeur
Maraudeur


Messages : 61
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   Sam 21 Juin - 18:25

Ce n'est pas du rapport, c'est de l'art.
Le tarkanisateur tarkanisé à la sauce Sith.

Comte Clectus, Mes salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Clectus
Plénipotentiaire
Plénipotentiaire


Messages : 233
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   Sam 5 Juil - 9:44

Saison Deux : chez Bylloute
Deuxième rencontre avec les muletiers.

Titre de l'épisode : Tu nies, tu leurres, tu cries*. Puis tu meurs.
(* dans l'espace, personne ne t'entendra crier)

La dernière fois qu'un Sith avait croisé le chemin d'un muletier, celui-ci répandait le tarkan dans le secteur (voir épisode précédent). Mal lui en avait pris, il n'avait pas survécu plus d'une vingtaine d'heures à sa stupide provocation.

Désormais les muletiers se méfiaient, et leur nouvel émissaire en secteur Sith n'était plus un amateur mais un exécuteur froid et silencieux. Il n'était pas comme son prédécesseur, mandaté pour répandre le tarkan et recruter de nouveaux prosélytes à la peau violette : sa mission était d'éliminer cet obstacle qui s'était dressé sur la voie des muletiers et qui avait désormais été identifié comme une cible majeure.

De l'autre côté, l'équipe des Padawans qui servait le Seigneur Sith du secteur continuait à s'entraîner dans tous les domaines du Côté Obscur de la Force : conviction des âmes faibles afin de rallier des systèmes à la Pax Sith, localisation des planète perdues afin de recomposer la carte galactique qui avait été corrompue par les vils Jedis, et entraînement au sabre laser, l'arme qui rendait chaque Sith maître de son destin.

Dès que le muletier sortit de l'hyperespace, il fut repéré par les sondes droïdes qui circulaient dans le secteur. Il mit immédiatement trois planètes instables en coupe réglée, mais l'une d'entre elles se révolta peu après son arrivée. Sans un mot, il lança ses propres modules d'exploration et parut se promener innocemment dans le secteur. Mais on ne trompe pas un Sith aussi facilement, la phase d'observation commençait, elle serait rompue à un moment, car le muletier est un fanatique qui cherche à nuire sans jamais réfléchir aux rapports de force.

Quatre jours plus tard, un rapport des sondes droïdes confirma ce que la Force avait permis au Seigneur Sith de prévoir.
La Padawan en chef entra en communication avec le vaisseau amiral du Seigneur Sith.
- Comte, une tentative de sédition a été observée dans le secteur, les cinq leaders muletiers sont rassemblés sur une de nos planètes.
- Très bien, vous pouvez appliquer la procédure qui avait été prévue.

Huit heures plus tard, la planète bascula politiquement au profit des muletiers.
Citation :
de gosseyn288 26/06 à 03:02

Damnation! Un personnage indésirable, Salvor Forell, est très populaire ici à gosseyn288. Cette personne travaille pour bylloute. Figurez-vous qu'il a tenté un putsch et a réussi son coup. Nous avons perdu le contrôle de gosseyn288

La Padawan en chef reprit contact pour son rapport de mission.
- Comte, les muletiers ont putsché la planète.
- Oui, cela est conforme à nos prévisions.
- J'ai pu les observer en action, il s'agit de cinq tueurs dont j'ai relevés les identités et l'armement. Le premier est connu des services de police intergalactiques, les autres n'ont pas encore été repérés et n'ont pas fait l'objet d'un avis de recherche.
Nous avons
Citation :
Hari Gruber 57
Salvor Forell 33
Lathan Anthor 33
Tomas Dorwin 33
Fiona Jael 31
- Cela nous fait quatre maîtres assassins et une qui ne devrait pas tarder à l'être. Vous devrez rester sur vos gardes.
- Aucun de nos Padawans n'est de taille, Comte, ils sont tous encore en apprentissage.
- Le meilleur apprentissage est dans l'épreuve. Je soupçonne ces cinq tueurs d'avoir été recrutés dans des auberges et de ne pas savoir se servir de leurs armes. Ils prétendent tuer mieux que les autres, mais il y a une différence entre la parole et les actes. Nous verrons sous peu ce qu'ils valent vraiment.

Parallèlement, le muletier avait lancé les opérations militaires et s'attaquait directement à l'Imperium, maintenant qu'il avait tombé le masque sur ses intentions.
Citation :
de tetiaroa106 26/06 à 11:18

Nous sommes attaqués par gosseyn288 !Nous avons reçu le renfort de 70 astronef(s), contre 123 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de cesar302 26/06 à 20:45

Nous sommes attaqués par tetiaroa106 !Nous avons reçu le renfort de 71 astronef(s), contre 122 pour bylloute et ses alliés
.
Citation :
de mezigue9 26/06 à 20:46

Nous sommes attaqués par gosseyn288 !Nous avons reçu le renfort de 70 astronef(s), contre 122 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de mezigue9 27/06 à 04:22

Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de bylloute! 9 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 10 % !!
Citation :
de cesar346 27/06 à 05:20

Nous sommes attaqués par gosseyn288 !Nous avons reçu le renfort de 70 astronef(s), contre 122 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de mezigue9 27/06 à 05:21

Nous sommes attaqués par tetiaroa106 !Nous avons reçu le renfort de 69 astronef(s), contre 122 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de mezigue10 27/06 à 11:47

Nous sommes attaqués par cesar302 !Nous avons reçu le renfort de 71 astronef(s), contre 122 pour bylloute et ses alliés.

Les attaques et les ripostes se succédaient sans répit, et le muletier semblait avoir l'avantage des renforts de sa confrérie.
Il continuait à putscher certaines planètes qu'il ciblait dans le domaine de l'Imperium.
Citation :
de clectus62 27/06 à 19:45

Damnation! Un personnage indésirable, Salvor Forell, est très populaire ici à clectus62. Cette personne travaille pour bylloute. Figurez-vous qu'il a tenté un putsch et a réussi son coup. Nous avons perdu le contrôle de clectus62
Citation :
de volumine3 28/06 à 04:30

Nous sommes attaqués par Empire106938 !Nous avons reçu le renfort de 73 astronef(s), contre 120 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de tetiaroa106 28/06 à 04:30

Nous sommes attaqués par mezigue10 !Nous avons reçu le renfort de 73 astronef(s), contre 120 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de cesar346 28/06 à 04:31

Nous sommes attaqués par clectus62 !Nous avons reçu le renfort de 73 astronef(s), contre 119 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de clectus65 28/06 à 12:22

Nous sommes attaqués par clectus62 !Nous avons reçu le renfort de 73 astronef(s), contre 118 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de cesar304 28/06 à 16:18

Nous sommes attaqués par mezigue10 !Nous avons reçu le renfort de 72 astronef(s), contre 119 pour bylloute et ses alliés.
Citation :
de cesar345 29/06 à 06:02

Nous sommes attaqués par mezigue10 !Nous avons reçu le renfort de 75 astronef(s), contre 117 pour bylloute et ses alliés.


La fin de la mission dans le secteur approchait. Le muletier, ennemi affirmé du plan du vieux Seldon, avait réussi à contrer les prédictions et à créer suffisamment de déviations pour déranger les objectifs des Fondations. Il allait probablement ramener un rapport positif dans sa confrérie. Seule ombre au tableau, aucun de ses tueurs n'avait réussi à localiser les jeunes Padawans Siths. L'individu s'enhardit même à braver frontalement la Pax Sith.
Citation :
de bylloute 29/06 à 13:58

Nous avons inauguré notre nouvelle ambassade sur cesar304. Nous vous remercions de votre participation au développement de notre confrérie.

Voilà qui dénotait une trop grande confiance en soi, car si l'entraînement au sabre laser n'était pas encore arrivé au meilleur niveau pour les Padawans Siths, il permettait cependant de saisir les occasions qui se présentaient.
Citation :
de Jereiter Gaal 29/06 à 14:30

Ma sale besogne est terminée. J ai froidement assassiné Lathan Anthor .

Jereiter ramassa l'arme de gros calibre dont ce Lathan n'aurait plus jamais l'usage.
- Héhé, docteur, dites 33 !
Jereiter pourrait inscrire le nom du tueur dans son palmarès personnel. La galaxie était débarrassée, temporairement, d'un des nombreux usurpateurs d'auberge, qui se font payer à prix d'or sans jamais prouver leur valeur.

_________________
Comte Clectus
Porte-parole SITH
Revenir en haut Aller en bas
Clectus
Plénipotentiaire
Plénipotentiaire


Messages : 233
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   Jeu 7 Aoû - 9:57

Saison 3 : chez Koopatroop
Troisième rencontre avec des ennemis de l'Imperium

Prélude : Echange en secteur à propos d'une subtile différence
Citation :
de opyum 27/07 à 23:55
               
Je vous souhaite une bonne continuation très cher Clectus.
Il me tarde de retrouver ma confrérie.
J'espère un jour rencontrer un sentinelle en votre présence. Je l'enfumerai pendant que vous lui donnerez une bonne raclée.

Lady Opyum
Citation :
de clectus 28/07 à 08:07
                   
Sombres salutations Milady

Il existe des Siths qui distribuent des raclées. Il sont généralement du Cercle de Puissance et il est très difficile de rivaliser avec leurs armements, leurs assassins ou les différentes technologies acquises chez les holomarchands, dont ils font usage à profusion. Il n'est pas rare lorsqu'ils ont été provoqués, que le secteur qu'ils laissent derrière eux ne soit plus qu'un tas de ruines fumantes où règne la mort.

Nous autres du Cercle de Pouvoir, nous préférons nous cantonner à donner de simples leçons : lorsque nos ennemis tentent d'imiter, bien maladroitement, les Puissances dont je parlais plus haut, nous leur montrons que l'équipement et les crédits ne sont rien face à un adepte du côté obscur de la Force. Sans faire usage de croiseurs, sans autres astronefs que ceux du secteur, sans assassins d'auberge, sans dynamite ou autre objet hors de prix, mais avec une grande patience, nous leur prouvons constamment que nous pouvons nous rire de leurs patrouilles, de leur centaines de renforts, et de toutes leurs vaines tentatives de nuisance. Le Pouvoir n'hésite pas à reculer, mais lorsque vous croyez tenir le terrain qu'il vous a laissé, vous constatez qu'il vous manque des croiseurs ou des leaders et vous pouvez vous interroger sur votre réelle plus-value. Evidemment, les bienfaits d'une leçon sont réservés aux plus fins. Les plus idiots peuvent prendre plusieurs leçons de suite sans jamais en saisir la portée pédagogique. C'est un délice assez subtil pour qui sait l'apprécier.

Au plaisir d'un partage des jouissances subtiles, Milady.

Comte Clectus
Porte-parole SITH
Cercle de Pouvoir
http://sith.your-board.com

Les faits n'allaient pas tarder à corroborer une nouvelle fois la théorie expérimentale du Comte Clectus.


Titre de l'épisode : Certains pillent. D’autres ont peur : on voit des zombies. Puis tu meurs
(Les pirates, les zombies et le nécromancien)

Décidément, il était devenu difficile d’établir la Pax Sith quelque part. Le Comte Clectus ne pouvait plus faire un pas sans être immédiatement suivi par un des ennemis de l’Imperium Sith. Ayant repris du service pour la Fondation, il fut affecté dans un des secteurs ou sévissaient les pirates et les contrebandiers : voilà qui promettait déjà, pour ramener l’ordre dans ces lieux tenus par des hors-la-loi. La première réponse reçue fut une fin de non-recevoir, les armes allaient parler sous peu, à n’en pas douter. Le Comte Clectus établit un plan et donna les consignes à ses Padawans :
- Trouvez moi l’antre de ce pirate et faites lui rendre gorge. On ne défie pas impunément la Pax Sith ou l’un de ses représentants.
Un des officiers de l’équipage du croiseur fit son apparition dans la salle de commandement.
- Comte, un vaisseau pirate se présente à proximité, il utilise les codes d’approche d’une offre de négociation.
- Ah, ah, ils espèrent qu’un Sith va tomber dans leur piège grossier ?
- Le vaisseau est petit et ne peut en aucun cas mettre notre croiseur en danger, Comte. Nous pouvons le capturer très facilement.
- Très bien, préparez les équipes d’assaut et n’agissez que sur mon ordre. Nous allons d’abord écouter ce qu’ils veulent déclarer.
Quelques instants plus tard, le canal holocom fut ouvert. Une voix féminine demanda une audience personnelle au Comte Clectus.
- Qu’on la fasse venir dans mes salons.
Il s’adressa à la Padawan en chef :
- Vous resterez en observation derrière une des tentures. A la moindre tentative de forfaiture de cette émissaire, vous l’exécuterez.

Le Comte s’apprêta ensuite à recevoir sa visiteuse. Elle était probablement insignifiante pour qu’on la lui envoie ainsi. Avec étonnement, il vit s’avancer un instant plus tard une dame à la démarche élégante, très richement habillée d’une robe de soie aux multiples broderies entrelacées, formant comme des volutes autour de sa personne. La soie chatoyait de nombreux reflets et il était difficile d’en préciser la couleur, oscillant entre un vert et un bleu très sombres. Son visage ne lui était pas inconnu, il l’avait vue lors d’une précédente mission alors qu’elle portait un habit de Sith ! Très étrange, cette personne anciennement infiltrée dans son entourage et avec laquelle il avait collaboré se trouvait maintenant agir pour le compte des pirates ? La dame prit la parole.
- Comte Clectus, je suis enchantée de nos retrouvailles. La dernière fois que nous nous sommes vus, je travaillais sous votre nom. J’ai pu mener à bien ma mission du moment et je suis redevable à l’Imperium Sith de m’avoir prêté quelques uns de ses moyens.
Après cette entrée en matière, elle laissa s’établir un silence, mais le Comte ne le rompit pas. Elle reprit alors.
- Je connais la réponse qui vous a été adressée par le chef des pirates du secteur. Je devine qu’il pourrait y avoir un affrontement à l’horizon… Ce serait très mauvais pour les affaires. Je suis sûre que nous pouvons trouver un terrain d’entente.
- En quoi cela vous concerne-t-il ?
- La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, j’étais sous une identité secrète. Aujourd’hui, je peux vous le dire : je m’appelle en réalité Lady Opyum.
Elle laissa un nouveau silence s’installer. Le Comte restait impassible, mais intérieurement, il était stupéfait : la mystérieuse Lady Opyum, que personne n’avait revue pendant des mois, était la dirigeante de la plus grande organisation de trafic de la galaxie. Ses fumoirs s’était imposés en très peu de temps comme les bâtisses les plus répandues, devant les édifices religieux ou associatifs les plus divers.
- Ce pirate ne vous connaît pas comme je vous connais, mais il travaille pour moi. Vous comprenez maintenant la raison de mon déplacement ?
- Très bien Milady, je m’en voudrais de porter gratuitement atteinte à votre commerce. Veillez à ce que cet individu ne croise pas mon chemin et je veillerai à ce que mes Padawans ne dégainent pas leurs sabres lasers dans les fumeries du secteur.
Ils prirent congés. Le pirate fut rapidement envoyé vers un autre secteur, Lady Opyum veillait à la bonne marche des affaires. En remplacement, elle nomma une autre personne, issue d’une organisation de piraterie parallèle qui montait en puissance. Qui pouvait dire les ramifications du commerce de Lady Opyum ? Une fois rassurée, elle quitta le secteur également.

Cependant, le Comte Clectus avait fort à faire par ailleurs. Alors que le secteur était essentiellement vide et désert les premiers jours, il semblait se peupler peu à peu. Mais les habitants en question étaient amorphes, aphones, et il était impossible d’en obtenir quoi que ce soit. Le Comte envoya ses Padawans en enquête. Voici le rapport étrange qu’il reçut par holocom.
- Comte, un mal inconnu règne en ces contrées, une forme de vie inhumaine.
- Y a-t-il une menace envers l’Imperium ?
- Oui, Comte, les planètes sont politisées en dépit du plan, les habitants deviennent agressifs et attaquent toutes les personnes saines. J’ai pu observer ce qu’il leur advient : une fois mordues par les autres, souvent à mort, elles se réveillent quelque temps plus tard et les rejoignent avec cette même faim pour les être vivants. Nous avons dû dégainer nos sabres pour pouvoir regagner l’astroport.
- Nous allons dans un premier temps établir un périmètre de protection contre cette engeance. Puis il faudra trouver la cause de tout ce chaos qui contrevient à la Pax Sith.
Les jours suivants, tous les Padawans furent placés à la tête d’équipes de protection et de nettoyage. Des pièges à zombies furent installés dans chaque lieu de passage. Peu à peu, la marée fut contrée et on put de nouveau respirer sans cette menace omniprésente. Mais le danger n’était pas écarté. Un jour, le maréchal impérial du voisinage perdit deux leaders dans les pièges. Il avait oublié de retirer ses codes de sauvegarde. Ceux-ci furent distribués aux survivants de son équipe et ils purent désormais participer à la protection du secteur contre la menace zombie. Il y en a une qui n’avait pas besoin des codes, c’était la pirate remplaçante qui avait été nommé par Lady Opyum avant son départ. Un rapport des Padawans remonta en fin de semaine.
- Comte, nous avons trouvé d’autres pièges à zombies.
- D’autres pièges ? Quels autres pièges ?
- Des pièges que nous n’avons pas posés nous-mêmes. Ne voyant pas arriver les monstres par le chemin attendu, nous sommes allés en exploration. Nous avons trouvé un carnage juste au devant de nos positions.
Le Comte se renseigna et consulta les informations disponibles dans la banque de données de l’Imperium. Il remarqua que la meilleure nettoyeuse de zombies du moment travaillait justement pour la pirate remplaçante. Tout s’expliquait ! Évidemment, les pirates ne sont pas forts pour déclarer leurs activités à un représentant officiel, mais ils n’allaient pas laisser le commerce péricliter sans rien faire…

Depuis que les zombies reculaient, un nouveau venu avait fait son apparition. Il n’avait pas l’air content, mais alors pas content du tout. Ses messages se succédèrent rapidement :
- Sssss…, acceptez mon alliance…, ssss...
- Sssss…, ne vous attendez pas à être traité comme un allié…, ssss…
Finalement, il tomba le masque et moins de 17 heures après le premier message révéla sa vraie nature :
- Sssss…, pauvre mythomane…, attardé…, ssss…
L’individu n’était pas une Sentinelle, il n’y avait aucune raison objective à une telle stupidité. Pourtant le Comte Clectus se devait de comprendre les ressorts du vil personnage. Il procéda à de nouvelles recherches dans la banque mémorielle Sith. Et c’est une légende incroyable qui fit son apparition. En cette ère de modernisme et de connaissance, un tel récit pouvait prêter à sourire. On racontait que les zombies ne sont pas dus à une génération spontanée, qui viendrait d’un virus ou d’une bactérie, mais qu’ils sont plutôt la création d’un savant fou, qui les aurait conçus en laboratoire. On le surnommait le Nécromancien. Il aurait doté chaque zombie de circuits imprimés et les suivrait un à un dans leur folles destinées. Lorsque des zombies disparaissaient, leur créateur était particulièrement mécontent et il envoyait des robots rétablir son « équilibre ». Or, justement, il y avait un Equilibre qui avait fait parler de lui récemment...
La légende racontait aussi que les agents du Nécromancien supprimaient tous ceux qui menaçaient les zombies. On avait assisté à une histoire de ce type il y a quelques années. Le Nécromancien avait pris le contrôle de la Table du Destin et il envoyait des droïdes tueurs frapper les chasseurs de zombies et supprimer des humains actifs pour compenser ses pertes en mort-vivants. Certaines de ces machines devinrent ensuite de viles Sentinelles de la Fédération du Commerce, la confrérie des droïdes, des clones et des clowns. La boucle était bouclée. L’individu ne tarda pas à joindre les actes aux paroles.
Citation :
de blakout2 31/07 à 14:10
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 2 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 3 % !! La population est terrorisée, nous perdons des sympathisants!
Citation :
de opyum6 31/07 à 14:11
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 2 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 2 % !! La population est terrorisée, nous perdons des sympathisants!
Citation :
de ultravomit9 31/07 à 21:04
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 8 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 10 % !!
Citation :
de oxymore20 01/08 à 03:09
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 9 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!La bonne nouvelle c est que nous avons réussi à détruire ce croiseur!!!
Citation :
de nympharos22 02/08 à 00:34
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 5 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 18 % !!
Citation :
de nympharos22 02/08 à 22:07
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 8 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 8 % !!
Citation :
de oxymore15 02/08 à 22:07
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 1 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 1 % !!
Citation :
de blakout2 03/08 à 05:17
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 6 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 16 % !! La population est terrorisée, nous perdons des sympathisants!
Citation :
de neptunius372 03/08 à 05:20
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 4 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!La bonne nouvelle c est que nous avons réussi à détruire ce croiseur!!!
Citation :
de oxymore7 03/08 à 07:33
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 8 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 12 % !! La population est terrorisée, nous perdons des sympathisants!
Citation :
de blakout2 03/08 à 15:26
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 7 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 12 % !! La population est terrorisée, nous perdons des sympathisants!
Citation :
de blakout1 03/08 à 15:49
Nous venons d etre bombardés par un croiseur portant l emblème de koopatroop! 1 de nos astronefs y ont laissé leur cuirasse!Nous avons quand même réussi a endommager ce croiseur de 1 % !!

A ces bombardements, il fit succéder de multiples attaques. A un moment, il disposa même d’une douzaine de planètes. Les mauvaises nouvelles venaient s’ajouter les unes aux autres.
- Comte, les robots du Nécromancien sont en train de construire de nouvelles usines de production de zombies.
- Ne les laissez pas faire. Empêchez cette abomination.
- Un de ces robots est un droïde tueur de la dernière génération.
- Nous verrons qui fera le poids entre les droïdes et le côté obscur de la Force.

Quelques jours plus tard, un autre rapport remonta des Padawans .
- Comte, l’un des droïdes est tombé dans les pièges à zombies.
- Félicitations.
Citation :
de Garuda Lee 01/08 à 12:40
Ma sale besogne est terminée. J ai froidement assassiné Hari Tisalver.

Recrutée à la sortie d’une auberge, une deuxième droïde tueuse fit son apparition dans l’équipe du nécromancien.

La contre-offensive de l’Imperium était en route. Sur le plan militaire, le droïde nécromancien fut écrasé à plate couture et perdit une à une l’intégralité de ses planètes Il ne dut qu’aux incohérences du plan du vieux Seldon de ne pas disparaître de la carte. Mais afin de nuire au maximum avant que le Comte ne quitte le secteur rendu à l’ordre et à la loi, le nécromancien transféra les planètes qui lui avaient été trop généreusement accordées. Cela ne changeait pas grand-chose pour le Comte Clectus, qui était le seul en compétition. En cette période particulièrement vide d’être vivants, la Mairie de Terminus lui accorda un croiseur et de plus fortes responsabilités.
Citation :
de Fondation 04/08 à 00:09
Fin de mission. Votre score à minuit était de -8. Le score nécessaire à la promotion était de -8. Le score minimum avant la régression était de -8. Vous accédez à de plus hautes responsabilités. Félicitations !

_________________
Comte Clectus
Porte-parole SITH
Revenir en haut Aller en bas
Clectus
Plénipotentiaire
Plénipotentiaire


Messages : 233
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   Dim 30 Aoû - 14:13

Saison 4 : chez Allahvache.
Prise de contact avec l'Imperium

Titre de l'épisode : tu pries, des heures, puis tu gis, car tu meurs.

Une fois n'est pas coutume, la brève mission de l'Imperium au profit de l'Empire se déroulait bien. Le fondateur arrivé au début de la deuxième semaine avait bien tenté un prêche à propos des infidèles, mais l'Impérium ne craignait rien de ce côté. Il était un modèle connu de très haute fidélité, dans laquelle ses membres mettaient souvent leur honneur. On ne connaissait aucun Sith vivant qui aurait été infidèle à l'Empereur.

Lors de la fin de semaine, le fondateur avança les dossiers de plusieurs planètes dont il souhaitait disposer. Le Comte Clectus qui siégait dans le conseil impérial du secteur émit un avis favorable à la plupart de ces demandes de renommage. Seules une ou deux planètes, dont les forces étaient en mission dans la soirée du samedi ne purent consacrer aucune ressource au renommage demandé. Rien de grave car il resterait une semaine au prêcheur du vieux Seldon pour s'occuper de cette affaire.

Et pourtant, le dimanche en fin de nuit apparut un étrange personnage qui venait parler aux foules, et qui risquait de convaincre rapidement tous les neutres qui avaient oublié les valeurs de l'Empire.

C'était oublier un peu vite qu'on ne trahit pas impunément l'Impérium Sith.

Les heures s'écoulèrent inexorablement : l'agitateur accomplit la tâche qui lui avait été fixée.

Citation :
de Empire142267 03/05 à 15:52
Un prêtre de la Fondation, dirigé par allahvache, vient de prendre le contrôle de Empire142267. La population a été rapidement conquise, le pouvoir de conviction de ces religieux est assez surprenant.

Deux heures plus tard, l'Imperium tint son dernier conseil de guerre avant la fin de mission. Quatre Padawans Siths se tenaient aux aguets, la cinquième n'était pas encore revenue.

18 heures sonnèrent. Le fondateur ne donnait aucun signe d'activité particulière.

- Vous pouvez lancer les opérations.
- A vos ordres, Comte, le croiseur va partir, les astronefs partiront dans un peu plus d'une heure.

Ainsi fut fait. Pendant ce temps, la cinquième Padawan revint rendre compte de sa mission sur Empire142267.

Citation :
de Emy Amaril 03/05 à 19:19
Ma sale besogne est terminée. J ai froidement assassiné Vitam Palver .

Puis les opérations planifiées continuèrent tout au long de la soirée.

Citation :
de Croiseur 132864 03/05 à 21:08
Nous venons de bombarder Empire142267 !! Nous avons détruit 5 astronefs ennemis!Notre croiseur a subi quelques dégats, 5% très exactement!

Citation :
de Planète Empire141593 03/05 à 21:21
Nous attaquons Empire142267 ! Nous avons reçu le renfort de 19 astronef(s), contre 0 pour allahvache et ses alliés. Nos chances sont de 100%

Encore une fois l'Empereur retrouverait un secteur parfait, où chaque planète Empire obéissait à l'Ordre Impérial.

_________________
Comte Clectus
Porte-parole SITH
Revenir en haut Aller en bas
Clectus
Plénipotentiaire
Plénipotentiaire


Messages : 233
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   Sam 10 Déc - 23:52

Saison 5 : chez Mystice.
Contact rugueux avec l'Imperium

Titre de l'épisode : tu pilles, t'as peur, tu fuis, mais tu meurs.

Lors de cette mission au profit de l'Empire, le comte Clectus fit la rencontre simultanée de plusieurs récalcitrants. Soit leurs postes auprès de la Fondation leur étaient montés à la tête, soit ils n'avaient pas encore suffisamment voyagé pour connaître l'Imperium Sith : mal allait leur en prendre.

L'Empire faisait cette nuit-là l'objet d'une mise à sac en règle par les quatre complices de la Guilde et de la Fondation qui se partageaient le butin entre le Nord et le Sud : il était temps de rétablir la Pax Sith. Quelques contre-offensives lancées en riposte immédiate permirent de ramener le calme, les quatre individus acceptant rapidement de cesser leurs offensives en échange de l'alliance de l'Imperium. Les Padawans iraient récupérer les planètes manquantes dans les prochains jours.

Mais la duplicité de certains n'est jamais en repos. Une fois obtenue la vue sur le secteur, ils ressentaient l'alliance à l'Empire comme une gêne personnelle et cherchaient ardemment un casus belli pour revenir sur leur parole et reprendre la conquête du secteur à laquelle ils avaient dû renoncer.

Moins de 72 heures après avoir prêté leurs serments, les deux fondateurs les rompirent. Disposant des pouvoirs que confère le côté obscur, le Comte Clectus ne fut pas surpris. La mauvaise volonté qui transparaissait dans les messages échangés laissait présager qu'il en irait ainsi. Les affrontements se succédèrent, les fondateurs, ne reculant devant aucune infâmie, firent appel au mulebot et aux muletiers, mais rien n'y fit et le Comte Clectus les envoya revoir la Guilde, avant de rendre un secteur pacifé à l'Empereur.

Toutefois, l'une des deux, probablement soucieuse d'une certaine postérité, avait essayé de camoufler sa traîtrise sous un paravent de bon droit et, pour ce faire, avait inventé de toutes pièces des crimes dont elle avait accusé le Comte.

Citation :
de mystice 14/04 à 06:40
                 
*Message au secteur*

Comte Clectus,
...
Des prêtres de la Fondation ont été pendus par d'infâmes séditieux générés par vos soulèvements politiques et cela est inacceptable.
Si c'est cela votre paix, je n'en veux pas.
Je vous déclare ennemi de la Fondation jusqu'à repenti officiel. ...

Dame Mystice

Un Sith pouvait-il se laisser accuser de crimes qu'il n'avait pas commis ? Comme pour tout un chacun, ce n'était pas envisageable. Mais là où le commun va protester d'une quelconque innocence, le Sith préfère perpétrer l'acte de manière à éviter à tout accusateur de passer trop longtemps pour un menteur.

Et c'est ainsi que moins de 48 heures plus tard, la réalité rejoignait la fiction.

Citation :
de clectus 16/04 à 01:19
                     
Sombres salutations ma Dame, la prétendue fondatrice

Je dois finalement vous reconnaître un talent. En effet, il y a deux jours, pour justifier votre offensive aux yeux de la populace, vous aviez avancé quelque argument. J'avais été assez étonné de celui-ci.

Citation :
de mystice 14/04 à 06:40
... Des prêtres de la Fondation ont été pendus par d'infâmes séditieux générés par vos soulèvements politiques ...

Assez étonné, car, en raison de notre alliance, je n'avais encore donné aucun ordre de ce type.

Je comprends maintenant que vous avez le don de prescience et que vous arrivez à entrevoir une partie de l'avenir. Je n'apporterai qu'une correction mineure à votre prédiction somme toute assez proche de la réalité.

Des prêtres de la Fondation ont été pendus COMME infâmes séditieux générANT DES soulèvements politiques.

Citation :
de Empire18125 15/04 à 04:12
Un prêtre de la Fondation, dirigé par mystice, vient de prendre le contrôle de Empire18125. La population a été rapidement conquise, le pouvoir de conviction de ces religieux est assez surprenant.

Citation :
de Gaal Hardin 16/04 à 00:49
Ma sale besogne est terminée. J ai froidement pendu Martine Sermak comme une infâme séditieuse générant des soulèvements politiques, malgré ses cris et protestations de blanche colombe innocente.

On peut évidemment remercier Gaal Hardin, qui s'est dévoué corps et âme pour vous éviter de mentir. Notez, on dit des prêtres, mais il n'y en a encore qu'une seule pour l'instant. Vous pouvez transmettre mes condoléances les plus sincères à la famille de cette pauvre Martine.

Obscurément vôtre, ma Dame

Comte Clectus
Porte-parole SITH
Cercle de Pouvoir
http://sith.your-board.com

_________________
Comte Clectus
Porte-parole SITH
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu ris, tu pleures, tu vis. Puis tu meurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil puis dodo...
» Réseau Free box du voisin... Puis je adopter un lapin ?
» [Vista] pilote d'affichage perdu...puis récupéré :|
» Trois petits tours et puis s'en vont
» [sims 3] Ou puis je trouver des accessoires de danse?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Siths de Fondation :: Impérium SITH :: La Légende des Siths-
Sauter vers: