Les Siths de Fondation

Les Siths de Fondation
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 traité sur le RP (par Zoï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lok'ra
Padawan
Padawan


Messages : 67
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: traité sur le RP (par Zoï)   Mar 14 Juin - 5:55

Le R.P.

(texte par Zoi, ancien forum fondation)


Le RP est le diminutif de Roleplay, qui signifie en français "Jouer un Rôle". Il constitue le centre même du Jeu de Rôle. "Jouer RP", c'est donner une véritable vie au personnage que l'on joue, c'est à dire une personnalité, un style, etc... Le RP est un peu comme une pièce de théâtre dont le scénario s'écrit petit à petit et en direct, avec les autres personnes présentes.

Pour tenter de clarifier tout cela, votre personnage est différent de vous même. Ce personnage a une vie, un état d'esprit et des attitudes différentes des vôtres. A vous de les définir et de les mettre en oeuvre, en mettant votre propre personnalité en retrait pour donner toute sa saveur à celle du personnage que vous dirigez. Celui-ci peut-être ainsi totalement différent de vous même, tout comme il peut être la réplique exact de votre caractère, bien entendu retranscrit dans l'univers où le personnage vit.


Le nom de votre personnage

Vous devez tout d’abord donner un nom au personnage que vous incarnez. Celui ci doit être cohérent avec le monde dans lequel il évolue.

Evitez de mettre trop de majuscules dans votre nom, et commencez le par une majuscule. Evitez également les noms connus, comme John Wayne, James Bond, ou des noms de romans, particulièrement le Seigneur des Anneaux, on retrouve énormément de Frodon, Gandalf, etc...

Un peu d'imagination n'est pas très dur à mettre en oeuvre, et en retournant des lettres au hasard dans sa tête on arrive souvent à un résultat fort sympathique et bien accordé avec le monde.


Le background

BG, abréviation de Background, "toile de fond" en français. C'est le passé de l'univers où votre personnage vit, ou bien le passé de votre personnage.

Votre personnage devra TOUJOURS respecter le BG de l'univers ou il se trouve. Evitez toutes les incohérences et anachronismes, jouer un spationaute arrivé du futur dans sa machine à remonter le temps fera plus rire que rendre les gens présents sérieux, par exemple.

Vous devez maintenant écrire le BG de votre personnage, ou bien simplement l'imaginer pour le raconter à vos amis et intervenants, mais il doit être défini clairement. Vous n'avez pas besoin d'une grande imagination pour écrire un BG.


Règles de base
Vous avez créé votre personnage; choisi son alignement de départ ? Bien, il est temps d'entrer sur la scène.

Il y a diverses règles de base, extrêmement simples et très faciles à respecter avec un minimum de bonne volonté.

Tout d'abord, l'expression. Votre personnage a un esprit propre, et a une façon de parler propre à lui même également. Faites le donc s'exprimer selon son humeur et sa mentalité. Notez également que l'expression "type moyenâgeuses" est de rigueur. Le langage courant est à proscrire bien entendu.

L'écriture
Mettez une majuscule au début de chaque phrase que vous tapez.

Evitez au maximum de faire des fautes, tant que possible, et aussi d’utiliser des abréviations comme « qq » à la place de « quelque » ou « p-e » pour « peut-être ».

Utilisez des termes d'actions pour montrer les gestes de votre personnage. Les termes d'action, cékoidon ? Ils sont placés entre deux astérisques ou en italique ou entre crochet (etc), comme nous avons déjà vu précédemment : *révérence*, *larme à l'oeil*, *sourit*, etc. Cela donne plus de vie à votre personnage que de simples paroles déblatérées sans expression dans la voix ni sur le visage. Le fameux *chuchote* est également très utilisé. Outre l’aspect de l’action, les étoiles permettent d’inscrire des éléments de narration subjective nécessaire à la description de certaines actions.

Le respect de l'autre
Soyez toujours cohérent et à l'affût de ce qui se passe. Mais n'oubliez pas une chose : derrière chaque personnage que vous rencontrez se trouve un joueur ou une joueuse. Votre personnage peut ne pas respecter le moins du monde la personne qu'il a en face de lui, le joueur (vous derrière votre écran) se doit de rester fair-play et de respecter le joueur avec lequel il interagit.

Ainsi, n'agissez jamais de façon à ne laisser aucune possibilité de sortie à la personne qui vous fait face, sauf si la situation le permet et est grandement à votre avantage (cas extrême). Un jeu de rôle n'est pas fait pour jouer "contre" les autres, mais "avec" les autres.

Ainsi, si vous avez en face de vous un ennemi qu’il vous faudrait capturer, ne mettez pas par exemple : *l’assomme* ou *le ligote*. Mettez plutôt *S’approche vivement et tente d’assommer son opposant* ou bien *Fait le tour de l’homme, lien en main, et tente d’attraper ses mains avec vivacité dans le but de les lier*
Revenir en haut Aller en bas
Lok'ra
Padawan
Padawan


Messages : 67
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: traité sur le RP (par Zoï)   Mar 14 Juin - 6:44

Carcan de fondation (par moi là) : petit texte qui explique le contexte dans lequel se situe le jeu. Même si basé sur un RP StarWars, on évolue dans un monde Asimovien et tous ne lisent pas forcément ses romans. Voici donc un petit blabla que j'avais écrit il y a fort fort longtemps sur le monde autour du jeu :

Il est à noter que Fondation est un jeu basé sur l'œuvre d'Isaac Asimov. Afin d'en mieux comprendre les fondements, voici donc une breve histoire du futur selon Asimov, permettant d'introduire le jeu dans son contexte originel.

La Terre
Dans les années 80's, une troisième guerre mondiale éclate des suites de la guerre froide qui dechira la Terre en deux partis distincts : les communistes (menés par l'U.R.S.S.) et les Capitalistes (menés par les U.S.A.). L'évolution de l'armement depuis la bombe atomique amena les protagonistes de stopper la guerre afin d'éviter de trop gros dégats engendrés par la bombe nucléaire. Cette paix fut suivi d'un rapprochement entre les partis et les pays s'unifièrent tous ensembles et s'organisèrent afin diviser la Terre en quatre régions géographiques. La collaboration entre les savants terrestres permit de mettre au point des robots à cerveau positronique, mais également à établir une station spatiale permanente sur la Lune. Si les robots seront très vite mis à usage sous restriction scientifique, l'exploration galactique mena l'homme à coloniser l'ensemble des planètes du système solaire afin d'en faire des exploitations minières.

Les Mondes Spatiens
Peu à peu, des planètes extra-solaires furent colonisées suivant une exploration circulaire héliocentrique afin de rester à une distance raisonnable de la planète mère, la Terre. Afin de faciliter la colonisation et la terraformation des nouvelles planètes, les colons décidèrent de passer outre l'interdiction de robots et s'en servirent. Peu à peu les nouvelles planètes cherchèrent à obtenir une indépendance plus prononcée quant à la domination terrienne. Ces planètes vont se faire appeler Mondes Spatiens, et ces habitants les Spatiens. Ces Spatiens vont peu à peu enfermer la Terre dans une isolation totalement hermétique afin d'y assouvir leur propres volontés, comme la réhabilitation des robots. Les Terriens vont eux-même aider inconsciemment les spatiens dans leurs tâches en s'enfermant dans d'immenses mégalopoles cloisonnées et vont jusqu'à développer une agoraphobie profonde leur coupant toute envie d'explorer la galaxie sans l'aide des robots. Nous sommes approximativement en l'an 4 000 (Ere Chrétienne).

L'exploration
Suite au travail de groupuscules tels que les médiévalistes, les Terriens vont peu à peu vaincre leur phobie et reprendre leur course vers la colonisation. Ils vont alors explorer au dela des mondes spatiens et démarrer une nouvelle vague colonisatrice tout en gardant un respect profond, assimilable à un culte envers la planète des origines, la Terre. Les mondes spatiens quant à eux, vont peu à peu s'étioler avant de disparaître avec les robots. Dans une ultime tentative, les Spatiens vont attaquer la Terre en influant subrepticement sur sa radioactivité (celle-ci augmentera au fil des siècles jusqu'à rendre la Terre inhabitable), espérant ainsi détruire la civilisation en leur faisant perdre leur planète vénérée. Des guerres interplanétaires vont faire choir la Terre de son piédestal et celle-ci deviendra simple planète de même importance que les colonies de plus en plus nombreuses.

L'Empire Galactique
An 12 500 (environ) de l'Ere Chrétienne, des dizaines de milliers de planètes sont a présent colonisées. On continue à explorer d'éventuelles nouvelles planètes colonisables. La république interplanétaire instauré 5 siècles auparavant vient d'être renversée et un Empire est mis en place sur Trantor, planète capitale de la république. Les Dynasties vont se succéder sur une période de 12 millénaires. Des progrès ont été fait et l'homme a colonisé la quasi-totalité de la galaxie. La Terre, elle, devenue radioactive, fut délaissée avant d'être définitivement oubliée par l'homme. Hari Seldon, mathématicien de renom met en place une nouvelle science qu'il baptisa "psychohistoire" lui permettant de prédire des mouvements sociétaires à échelle globale. Cette science lui permit de découvrir le déclin de l'Empire et une longue période de barbarie. Opérant à différents tests, il parvint à mettre au point une société qui sera à même de réduire la période de barbarie (le déclin de l'Empire étant inéluctable). Il appela cette société la Fondation.

La Fondation
(c'est à cette époque que ce déroule le jeu Fondation)
Cette fondation représente une société dont l'avenir est prévu par Seldon et devra suivre une ligne directrice qu'il dénomma "Plan Seldon". Ce plan ouvre une marche de manœuvre extrêmement serrée à la Fondation mais assure l'établissement d'un nouvel Empire sur une période de 1 000 ans. L'Empire se désagrégea, laissant derrière lui des royaumes aspirant à la conquête spatiale. Ce fut pour la fondation l'occasion de s'élargir et de gagner en importance après avoir passé une série de crises dont une seule solution (prévue par Seldon) pouvait être prise. Laissant des messages posthumes, Seldon parvint a aiguiller ou rassurer les membres de la fondation dans leurs choix. C'est au bout de 300 ans que l'Empire disparut totalement avec l'arrivée du Mulet. Le Mulet est un être doté de pouvoir mentaux qui lui permit de conquérir l'ensemble de la galaxie, Fondation comprise. C'est alors qu'intervint une seconde fondation, érigée par Seldon, mais agissant dans l'ombre, eux même dotés des mêmes pouvoirs que le Mulet. Ainsi, 200 ans après la mort du Mulet, la Fondation recouvrit sa destinée normale. Ce retour à la normalité dérangea la Fondation qui se mit en tête de traquer la seconde fondation.

Galaxia
Cette traque amena des explorateurs recherchant la mythique planète des Origines (désormais présente sous forme de légende sur les planètes les plus anciennes de la Galaxie. Leurs chemins vont les mener jusqu'à Gaia, une planète "vivant" en harmonie avec les être qui la peuplent. Cette fusion ecolo-sociétaire serait une troisième option quant à l'avenir de l'humanité. On connaissait les 1ere et la 2nde fondation en lutte entre elles, pour décider de l'avenir de l'humanité, mais cette troisième option permettrait à la galaxie de partager la "vie" avec ceux qui la peuplent et se prémunir d'éventuelles attaques venant d'autres galaxies. En l'an 23056, le dernier message postume d'Hari Seldon est découvert plus de 500 ans après sa diffusion.
Revenir en haut Aller en bas
 
traité sur le RP (par Zoï)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité sur l'écologie souterraine...
» Orléans (D.R.) (Informations et Traités)...
» Traité du Mont Saint Michel
» Traité: La coalition du loup
» [Traité Frontalier] Berry - Touraine dict Ligne Bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Siths de Fondation :: Impérium SITH :: La Légende des Siths-
Sauter vers: